France : BFMTV tient le CRIF pour responsable des tensions lors de la Marche Blanche pour Mireille Knoll

2018-03-29 12:47:33 - Olivier Truchot : «Comment expliquer les réaction hostiles à Jean-Luc Mélenchon ?»

Bruno Jeudy : «Une partie du CRIF était hostile à sa venue et ne voulait pas qu’il vienne, ainsi que Marine Le Pen (…) Je rappelle quand même que Kalifat (Pdt du CRIF) était dans une contradiction car il voulait que tous les Français viennent mais il excluait une partie des représentants politiques.»
 
Laurent Neumann : «Evidemment, la décision de M. Kalifat, patron du CRIF, n’y est pas pour rien dans ce comité d’accueil, mais bizarrement il n’a pas fondé cette décision sur les accointances de la France Insoumise avec l’Islamo-Gauchisme et par exemple les Indigènes de la République, mais plutôt sur le fait que la France Insoumise soutient le le boycott d’Israël (BDS) donc on voit bien qu’on est sur le terrain politique. Quand on appelle à une manifestation de ce genre, on ne fait pas d’exclusive.»
 
Barbara Lefebvre (essayiste) : «Je pense même que c’est M. Kalifat qui a l’exclusive responsabilité des échauffourées s’il y en a. Parce que quand on crée des polémiques inutiles dans des moments qui doivent être des moments de recueillement, on est en soi irresponsable. Donc je pense que M. Kalifat doit en tirer les conclusions car on sait très bien qui sont les agitateurs de cette manifestation qui vont venir importuner M. Mélenchon et Mme Le Pen mais n’iront peut-être pas importuner M. Marwan Muhammad, qui a décidé dans cette pagaille organisée de venir se joindre au collectif, qui est l’ex-Président du CCIF (Collectif Contre L’Islamophobie en France) et un un des acteurs de cette idéologie qui aujorud’hui gangrène les esprits d’un grand nombre de jeunes Français de culture musulmane. Mais vous voyez, en ayant focalisé l’attention de tout le monde sur la France Insoumise et le Front National, M. Kalifat est en train de voler à un grand nombre de nos concitoyens la possibilité d’avoir un moment de recueillement en mémoire de Mme Knoll.»
 
wikistrike

: France Monde