Côte d'Ivoire : [Vidéos] Du 28 au 30.03.2011, les rebelles ivoiriens, soutenus par l'armée française, effectuaient un massacre à caractère génocidaire à Duékoué

2018-03-29 23:51:31 - À Duékoué, dans l’ouest de la Côte d’Ivoire, personne ne sait précisément combien de personnes ont été assassinées les 29 et 30 mars 2011 par les forces armées d’Alassane Ouattara, l’actuel président ivoirien : au moins 500, a dit l’ONU ; plus de 800 pour la seule journée du 29 mars, selon le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) ; bien plus que 1 000, estiment des rescapés. Personne ne sait, parce qu’aucune investigation sérieuse n’a été menée.

Fanny Pigeaud dans Mediapart évoquait l'occultation par la justice internationale des principaux responsables de ces tueries :
" Alors que le procès de Laurent Gbagbo se poursuit devant la Cour pénale internationale, des rescapés de massacres perpétrés en mars 2011 par les troupes d’Alassane Ouattara, l’actuel président ivoirien, attendent toujours que la Cour s’intéresse à eux." (Mediapart Crime contre l'humanité à Duékoué. Ces morts ivoiriens que la CPI refuse de voir)
 
Retour sur un massacre à caractère génocidaire oublié par la CPI et la France.
 

28-30 mars 2011 en Côte-d’Ivoire: Six ans que les massacres de Duékoué restent impunis (Connection ivoirienne) 
Commémoration à Paris des massacres de Duékoué commis par les troupes de Ouattara 
Il y a trois ans, les troupes de Ouattara commettaient des massacres de masse à Duékoué, sous la protection française 
Massacres de Duékoué - RFI avoue enfin que Ouattara se fout du monde ! 
Côte d’Ivoire – Le régime Ouattara efface les traces des massacres de Nahibly à Duékoué (Notre Voie) 
Côte d'Ivoire. De nouveaux corps découverts à Duékoué 
Guerre en Côte d'Ivoire : les fausses excuses de Soro et le mépris de l'Etat français 
Voici ce qui fait trembler Ouattara : le génocide des Wê perpétré par ses troupes avec le soutien de la France et de l'ONUCI (vidéos) 

 

Par SLT

: France Monde