Brexit : Theresa May réplique à Bruxelles

2018-09-21 21:02:00 - Un nouveau sommet s’ouvre… et Londres ne compte pas faiblir, semble-t-il.

La Première ministre britannique Theresa May a déclaré que « si nous voulons parvenir à une conclusion réussie, alors, tout comme le Royaume-Uni a fait évoluer sa position, l’UE devra aussi faire évoluer sa position », a-t-elle ainsi déclaré à son arrivée à un dîner avec ses homologues européens en Autriche.
 
« Je suis confiante dans le fait qu’avec de la bonne volonté et de la détermination, nous pourrons arriver à un accord correct pour les deux parties », a-t-elle ajouté à l’occasion de ce sommet informel qui se déroulera jeudi et vendredi.
 
Achoppement fondamental sur le cas de l’Irlande, en réalité bien plus vaste problème. Explications !
 
« Le gouvernement britannique refuse toute solution qui conduirait à établir de facto une frontière douanière entre l’Irlande du Nord et la Grande-Bretagne. « Nous ne pouvons pas accepter de voir l’Irlande du Nord détachée du territoire douanier du Royaume-Uni, car quel que soit l’endroit où les contrôles auraient lieu, ce serait une atteinte à notre intégrité constitutionnelle et économique », a-t-elle souligné. »
 
Soyons très clairs : s’il y a droit de douane entre l’Europe et le Royaume-Uni, mais qu’il n’y a pas de droit de douane entre l’Irlande et les Anglais et pas plus entre les Irlandais et le reste des Européens, autant dire que toutes les marchandises transiteront par l’Irlande sans droit de douane au plus grand profit des Irlandais tout en réduisant à néant les pressions économiques européennes.
 
Les Europathes de Bruxelles étant tout sauf naïfs, ils savent évidemment autant que moi cette réalité de contournement.
 
Du coup, les négociations patinent…
 
Enfin, Theresa May a confirmé qu’il n’y aurait pas de nouveau vote sur le Brexit, et « Brexit means Brexit »!!
 
Parfois, la vie est simple !!
 
Charles SANNAT
 

: France Monde