France : En pleine présidentielle, Benalla dégaine son arme pour un selfie... alors qu'il n'a pas de permis

2018-09-25 17:54:57 - Surréaliste, la scène se déroule le 28 avril 2017, entre les deux tours de la présidentielle qui a vu Emmanuel Macron l'emporter. Nous sommes à une semaine du second tour, et le candidat est en meeting à Poitiers.

Selon Mediapart [article payant], Alexandre Benalla est alors sollicité pour un selfie. Surprise: sur le cliché, Alexandre Benalla apparaît avec deux autres hommes et l'auteure du selfie... arme à la main.
 
Une photo qui pose deux questions: premièrement, Alexandre Benalla n'avait aucune autorisation pour détenir une arme à l'époque. 
 
Deuxièmement, il a toujours assuré n'avoir "jamais" sorti son arme en dehors du QG de campagne du candidat Macron.
 
Préventivement à toute accusation, Mediapart a fait analyser la photographie: réalisée avec un Iphone SE, elle a bien été prise à la date dite, le 29 avril 2017, à 0h30. Les données du cliché font par ailleurs apparaître les coordonnées GPS correspondant exactement à celles du restaurant "Les Archives", 14 rue Édouard Grimaux, à Poitiers.
 
Enfin, Mediapart a soumis la photo à un test "ELA" (Error Level Analysis), afin de démontrer qu'elle n'a pas été truquée.
 
Or jusqu'ici, la version d'Alexandre Benalla n'avait pas varié: il a reconnu avoir fait la demande "d’acquérir et de détenir des armes dans le QG" d’En Marche! pendant la campagne. Et rappelle que cette demande a été acceptée par la préfecture de police, pour détenir "des armes, des Glock 17 de mémoire, mais dans le QG uniquement".
 
Face à deux journalistes du Monde, qui lui demandaient: "N’êtes-vous jamais sorti avec?", la réponse de Benalla était sans ambiguïté: "Non, jamais. On n’est pas mabouls, il y a un risque pour la réputation du candidat…"
 
Source: Le Dauphiné
 

: France Monde