Macron à Amboise jeudi 2 mai: les habitants interdits de paraître aux fenêtres et aux balcons !

2019-05-01 14:21:51 - L'information est abondement commentée sur les réseaux sociaux. Emmanuel Macron est attendu à Amboise en Indre-et-Loire jeudi où il doit rencontrer son homologue italien Sergio Mattarella pour célébrer la personnalité universelle de Léonard de Vinci, mort il y a 500 ans exactement dans cette ville. A l'occasion de cette visite doublement présidentielle, Amboise a été placée en sécurité maximum, les autorités multipliant les mesures. L'une d'elles a particulièrement attiré l'intention des internautes. 

En effet, selon plusieurs radios et journaux locaux dont La Nouvelle République, lors de la visite prévue du château royal d'Amboise par les deux chefs d'Etat, "un arrêt municipal impose aux habitants de ne pas paraître aux fenêtres et aux balcons, rue de la Concorde et place Michel-Debré". 
 
Les deux présidents se rendront également au château du Clos-Lucé, qui avait été mis à disposition du génie italien par François Ier et où il a vécu trois ans. Dans ces deux zones, les piétons ne pourront pas circuler de 7 à 13 heures. Seuls les riverains y seront autorisés sur présentation d'une pièce d'identité. 
 
Un arrêté préfectoral interdit aussi le survol de la ville d'Amboise, interdiction valable pour les drones, ainsi que toute navigation sur la Loire. Près de 300 gendarmes seront mobilisés, renforcés par d'autres forces de l'ordre du département. Les manifestations seront interdites dans toute l’agglomération, jeudi, de 7 h à 16 h, sauf sur le rond-point de la Pagode. Force ouvrière a d'ailleurs déposé une demande de manifestation. 
 
"Cela n’a rien à voir avec la politique intérieure, il s’agit d’un déplacement diplomatique. C’est l’image de la France qu’on verra dans ce déplacement. L’image de la France dans l’Europe", a fait savoir la préfète d’Indre-et-Loire, Corinne Orzechowski. La représentante de l'Etat en Indre-et-Loire a mis en avant le "risque terroriste réel" quant à cette visite pour justifier l'ensemble des mesures de sécurité mais aussi "le climat social dégradé"... 
 
[Mise à jour à 12h40]: En raison de la présence du président français et de son homologue italien à Amboise jeudi 2, la mairie de la ville avait évoqué auprès de la presse locale son projet de mettre en place un arrêté municipal interdisant aux gens de paraître à leurs fenêtres. Suite à la polémique liée à cette décision, la préfecture a demandé à la mairie de renoncer à cette mesure.
 
Publié par Paul 

: France Monde