MÉLENCHON PRÉSIDENT ? PANIQUE DANS PLUSIEURS MÉDIAS FRANÇAIS Le Figaro, Les Echos, L'Obs et BFMTV en campagne contre le candidat des Insoumis

2017-04-12 21:19:41 - "Maximilien Ilitch Mélenchon" : c'est le surnom donné au candidat des Insoumis par le directeur adjoint de la rédaction du Figaro dans son éditorial du jour. Le quotidien de Dassault n'est pas le seul à s'attaquer soudainement à Mélenchon, passé devant Fillon dans certains sondages. Les Echos, L'Obs et BFMTV s'essayent aussi, depuis peu, à la diabolisation du candidat des Insoumis, qui a répliqué dans un post de blog.

Au moins, on ne pourra pas accuser Le Figaro de faire semblant. Le 9 avril, Mélenchon passait pour la toute première fois devant Fillon dans un sondage. Deux jours plus tard, une photo d'un Mélenchon souriant, prise lors de son meeting en plein air à Marseille, s'affiche en page d'accueil du site du Figaro. Avec ce titre : "Mélenchon, un projet dévastateur pour la France". Pour Marie Visot, grand reporter pour Le Figaro, le coût "faramineux" du programme du candidat de la France insoumise se traduirait par "une explosion des impôts et de la dette".
 
Le Figaro ne s'est pas arrêté là : sous le gros titre, pas moins de quatre articles aux titres tous plus effrayants les uns que les autres : "Le coup de massue fiscal sans précédent de Jean-Luc Mélenchon", "Un big bang social d'un autre temps", "Castro, Chavez... Mélenchon, l'apôtre des dictateurs révolutionnaires", ou encore "Mélenchon veut faire voler en éclats l'Europe « libérale »".
 
On s'arrête là ? Non. Ce copieux dossier, mis en ligne dans la soirée du 11 avril, est accompagné d'un éditorial, signé Paul Henri du Limbert, directeur adjoint de la rédaction du Figaro, sobrement intitulé : "Maximilien Ilitch Mélenchon", en référence à Maximilien Robespierre et Vladimir Ilitch Oulianov, plus connu sous le nom de Lénine. Trotski et Fidel Castro sont aussi cités dans cet édito, où le journaliste écrit : "Jean-Luc Mélenchon ne manque certes pas de bagout ni de talent, mais il est assez navrant de constater qu'un homme au...
 
par Robin Andraca - Observatoire
 

: France Monde