Facebook s'attaque a 30.000 comptes en France !

2017-04-20 10:56:35 - Pour informations, sachez que la page facebook dédiée au blog a été bloquée et que plusieurs centaines d'articles ont été effacés ...

La censure gagne chaque jour plus de terrain ! Les chercheurs de vérité sont muselés. Cela va devenir de plus en plus compliqué de s'informer et cela ne présage rien de bon quand aux événements à venir ...
 
Et vous qu'en pensez vous ?
 
Brujitafr
 
 
Pierre Jovanovic : Vous vous souvenez ? Mon compte Facebook personnel avec 60.000 abonnés a été effacé la veille des élections, le 15 décembre 2015. Clairement j'avais été déjà identifié comme un profil influent sur l'opinion française.
 
Eh bien depuis, Facebook a décidé d'effacer 30.000 comptes et cela juste 14 jours avant le premier tour des élections présidentielles cette fois.
 
Clairement ce n'est pas un hasard
 
Voici ce qu'écrit nextImpact: "Facebook prend des mesures de rétorsion contre ceux qui diffusent (des fausses news). En France, 30 000 comptes ont ainsi été « traités », même si tous n'ont pas été supprimés (...) l'entreprise affirme cette fois s'attaquer directement aux comptes qui diffusent de fausses informations, quitte à les bannir au besoin. 30 000 comptes auraient vu leur cas « traité » par le réseau social, qui a lancé en janvier un large Journalism Project pour financer, former et séduire les médias du monde entier.
 
FB s'est surtout associé à de nombreux médias (dont huit en France) pour identifier les contenus trompeurs, marqués d'un sceau particulier. Une activité pour laquelle Facebook et ses prestataires envisagent publiquement une rémunération".
 
Notre lecteur Mr Mirada me dit: "histoire de vous sentir moins seul"... Well je trouve que la censure a encore franchi un nouveau cap, puisque cela veut dire que désormais tout ce que vous publierez sera examiné et éventuellement censuré si cela ne plaît pas à FB.
 
Et, oh hasard, cette censure se met en place juste à quelques jours du vote... Il est vital de vous pousser à bien voter n'est-ce pas ? Lire ici NextImpact.
 
Pour compléter le tableau, Mr Basset lui, a vu, que Berlin a décidé de punir les réseaux sociaux (FB, Twitter, etc.) avec des lourdes amendes s'ils continuent à laisser leurs abonnés à publier des soi-disant fausses nouvelles, lire ici La Tribune. 
 
Publié par Paul

: France Monde