France : Quand la BBC humilie le journal Le Monde et, donc, notre mère patrie tout entière

2017-05-31 03:38:35 - Vous aimez la BBC ? Moi non plus. Surtout quand elle me fait honte en donnant une leçon implacable à notre journal gothique, vespéral et de référence dont il est convenu dans la classe politico-médiatique et chez les bobos que ses écrits sont paroles d’Evangile.

L’interview ICI par un journaliste de la BBC d’un organisateur de la fronde anti-Maduro fait un tabac en Amérique latine et ridiculise notre presse « objective » amputée d’Hubert-Beuve Méry, fondateur du Monde et du Diplo.
 
De quoi s’agit-il ?
 
1- D’un « journaliste » (sic) (guillemets, italiques, sic et rires, car il s’agit du fameux Paulo Paranagua) du Monde qui interviewe gentiment, en complice, Julio Borges, leader de l’opposition vénézuélienne et qui en tire un article coiffé du titre : « Nous ne voulons pas d’un putsch, mais des élections ».
 
2- D’un journaliste de la BBC qui rêve sans doute de se faire passer pour Albert Londres (à cause du nom, alors que Albert Londres était français tricolore, madame). Il a fait, tenez-vous bien, une interview du même Julio Borges, sans complaisance, basée sur un dossier étudié et maîtrisé. Il résulte de ce jeu de questions-réponses que l’interviewé, de ses propres aveux arrachés par un professionnel, est bien un putschiste et non un opposant démocrate.
 
Comment aider Le Monde à laver l’affront fait à la France ? Il n’est d’autres solutions, hélas, que de lui demander de faire amende honorable, de s’ajouter dans son DECODEX (voir ICI, ICI et ICI) au même rang (infamant) que Le Grand Soir. Faute avouée…
 
Théophraste R. (Chaviste, peut-être, mais journaliste d’abord).

: France Monde