Douce France : Gauchisme et communautarisme chevaux de Troie du projet Tamkine des indigènes de la République et des Frères Musulmans !

2017-10-08 20:58:45 - Le projet Tamkine est un projet d’islamisation de la société française qui vise à faire reconnaître dans un premier temps la particularité de certaines communautés et de leur attribuer des droits différents et le bénéfice de lois autres afin qu’elles s’épanouissent mieux.

 
Les indigènes de la République sont dans la continuation de la guerre d’Algérie, après avoir chassé les français d’Algérie et avoir décolonisé leur pays, ils sont venus en France pour continuer leur entreprise de chasse aux colons français et aux juifs qui ont eu l’outrecuidance d’accepter le décret Crémieux.
 
Ils veulent clairement décoloniser la France des français non musulmans et combattre la « blanchité ».
 
Houria Bouteldja propose d’éradiquer la blanchité, tout en refusant le métissage car le métissage c’est caca, c’est nul, ça perverti la pureté des races.
 
Comment éradiquer la blanchité sans métisser et noyer l’ethnie aux traits blancs autrement que par un génocide?
 
Les indigènes de la république utilisent la convergence des luttes pour faire avancer leur projet, c’est à dire que le marxisme sert de vecteur à la propagation de leur projet raciste!
 
Sur ce mouvement fasciste s’est agrégé des groupuscules communautaristes qui baignent aussi dans la fange de la victimisation outrancière comme le CRAN.
 
En « racisant » le social, le PIR offre aux gauchistes orphelins des masses prolétariennes, un prolétariat de substitution afin de leur promettre le grand soir!
 
Ceux ci aveuglés par leur idéologie et revanchards sonnés par l’histoire, saisissent le projet fasciste, le totalitarisme islamique et lui permet de proliférer au sein de notre société.
 
Dictature du prolétariat et Suprémacisme musulman avancent main dans la main, Allah et l’État providence peuvent tout!
 
Après chaque attentat commis par des djihadistes, les indigènes de la république, les Islamistes ainsi que leurs suppôts gauchistes sortent la complainte victimaire et font passer le bourreau comme innocente victime de la méchante société colonialiste avec son racisme d’état et son islamophobie institutionnelle, structurelle.
 
Qu’est ce que cela signifie?
 
Que notre État, sa constitution, ses lois, nos règles de vie, nos us et coutumes sont vus et dénoncés comme un ensemble coercitif auquel le musulman serait soumis et que cet ensemble aurait été pensé en amont pour nuire aux musulmans.
 
C’est à dire que dans la logique des indigénistes et des Frères Musulmans, ils ne revendiquent pas l’égalité des droits mais des droits autres, adaptés à leur spécificité, ils veulent des citadelles juridiques et légales pour être dans un cadre plus en conformité avec leurs idéaux.
 
Et cet idéal est la charia, d’où la dénonciation du féminisme afin de promouvoir un féminisme islamique qui est un oxymore, mais qui fixe définitivement l’infériorité légale de la femme.
 
Les indigènes de la République et les Frères Musulmans utilisent nos lois pour les retourner contre notre société, mais pas seulement, car ils savent aussi tirer profit des massacres commis par des djihadistes afin de culpabiliser la France comme entité productrice d’injustices légitimant les actes désespérés.
 
Et c’est sur la vision communautariste de Macron que les agents du projet Tamkine s’appuient et comptent intensifier leurs attaques et noyautages.
 
La ligue de l’enseignement, la ligue des droits de l’homme, l’association œcuménique Coexister, de nombreuses associations antiracistes, la RATP de la région parisienne sont infiltrés ou sous l’emprise des Frères Musulmans.
Mieux, dans de nombreuses communes de banlieues, des élus ont fait passer des BAFA à des islamistes afin de leur confier les gamins des quartiers pendant que les écoles coraniques prolifèrent avec des enseignants dignes d’une madrassa pakistanaise!
 
Il était prévu qu’un colloque contre l’islamophobie soit tenu à l’université de Lyon avec des islamistes notoires, dont un fiché S parmi les intervenants et ceci avec la bénédiction de l’abattoir de la laïcité de Jean Louis Bianco, après une levée de boucliers de plusieurs associations citoyennes et laïques et de nombreux intellectuels, les porte serviettes des fatwa-men ont reculé et ce colloque n’aura pas lieu.
 
Il faut admettre que cette situation apocalyptique ne présage rien de bon pour le futur et que nos responsables politiques ne font rien contre cette avancée du totalitarisme islamique dans notre société, seules les mobilisations de citoyens derrière des associations engagées dans ce combat, parviendront à faire reculer l’hydre islamiste.
 
DAVID DUQUESNE
 
David Duquesne : Mes analyses reposent essentiellement sur le fait que j’ai un vécu dans une famille musulmane, dans des quartiers en voie de communautarisation dans les années 80-90, parce que je suis capable de réfléchir comme un musulman.
 
Dans la psyché arabo musulmane on est fortement influencé par la figure paternelle autoritaire qui s’incarne évidemment dans le père, les frères aînés, les « vieux » de la famille, l’imam du quartier, les hadjs et le prestige qui les auréolent, le président ou Roi du pays d’origine, mais aussi et surtout Allah et son prophète!
 
Trahir ces figures revient à trahir le père qui est lui même un zélé « vénérateur » de ces figures, mais aussi s’exclure de la oumma de proximité et risquer la mort sociale.
 
Et comme ils sont en général structurés par une dualité psychologique qui repose sur la honte et l’honneur, et que cette dualité se met en place dès que la dynamique de groupe est en place, vous obtenez des minorités virulentes et fortes qui assoient un contrôle social sur la majorité timorée qui suit cette minorité de peur d’être vue comme traitre.
 
Les occidentaux non musulmans sont structurés par une autre dualité psychologique qui relève du regret et de la culpabilité, et cette dualité nous met en danger face à la dualité en face qui avance grâce à notre vision coupable de notre histoire, alors que dans le monde musulman, il n’y a aucun regret sur les dégâts occasionnés par l’islam conquérant au long cours et sur l’absence d’évolution de la civilisation arabo musulmane qui s’est effondrée car incapable d’apporter quoi que ce soit à l’humanité depuis 9 siècles.
 
Par The WOLF
 

: France Monde